Douleurs cervicales et Étiopathie

Qu’est ce qu’une «Cervicalgie» ?

Si on décompose le mot, nous avons «cervix» la nuque et «algie», la douleur. Les cervicalgies représentent des troubles localisés au niveau de la nuque accompagnés d’une douleur.

Ce phénomène peut-être localisé seulement au niveau de la nuque ou peut s’étendre, ce qu’on appellera, douleur projetée.

 

Rappels anatomiques de la nuque

La nuque est composée de 7 vertèbres cervicales faisant suite avec les vertèbres thoraciques dans la partie basse.

Celle-ci est en contact avec le crâne et permet le passage de vos nerfs destinés à vos membres supérieurs, votre tête ainsi que la moelle épinière. Les vertèbres cervicales sont également en contact avec le réseau vasculaire de votre crâne.

La colonne cervicale permet le maintient de votre tête ainsi que la mobilité de votre cou.

 

Différentes causes possibles

  • Mauvaise position : la nuque est soumise à rude épreuve durant toute votre journée ainsi que la nuit. C’est pourquoi une mauvaise position peut perturber et déséquilibrer la statique vertébrale de votre nuque, notamment si cette malposition est maintenue (durant la nuit ou avec votre profession)
  • Choc de température (chaud-froid) : il est possible de ressentir des douleurs localisées après une contraction soudaine de vos muscles
  • Post-opératoire : lors d’une opération le corps peut-être positionné d’une manière non physiologique, c’est pourquoi après le réveil certaines tensions peuvent apparaître
  • Traumatisme : après un traumatisme (chute, choc)
  • Hernie discale vraie

Lors d’une cervicalgie, différents types de douleurs peuvent apparaître, comme des gènes localisées au niveau de la nuque à type de :

  • Sensation de tension ou de crampes
  • Possible décharges électriques
  • Limitation de l’amplitude, voir impossibilité de mouvement

Il est également possible de ressentir une douleur qui commence au niveau de la nuque puis se projette vers :

  • Le crâne (exemple : Névralgie d’Arnold)
  • Le visage
  • Les membres supérieurs (exemple : Névralgie cervico-brachiale)
  • Le dos (Exemple : tension musculaire)
 

Que faire en cas de cervicalgie ?

Lorsqu’un blocage s’installe au niveau de vos cervicales celui-ci entraînera l’apparition d’une douleur, c’est pourquoi il est conseillé d’aller consulter votre Étiopathe afin qu’il redonne de la mobilité à la zone lésée et permettra d’atténuer votre gène.

De plus, nous vous conseillons de ne pas laisser traîner afin d’éviter qu’une douleur locale se projette et s’étende au niveau des zones citées ci-dessus.

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email
Santé

La scoliose et les douleurs de dos

De nos jours, beaucoup d’enfants se plaignent de douleurs au niveau du dos mais souvent, s’ils présentent une scoliose, même minime, se sera souvent celle-ci qui sera pointée du doigt. Cependant de nombreuses études scientifiques prouvent qu’il n’y a aucune relation de causalité directe entre la scoliose et les douleurs.